Le projet d‘une nouvelle construction se répartit en quatre volumes d’immeubles d’habitation qui décrivent, avec la future école sur la parcelle municipale, un généreux espace de cour. Le positionnement urbanistique clair des quatre volumes de bâtiments séparés les uns des autres garantit la perméabilité recherchée vers l‘axe vert du chemin Triemli qui assure la jonction entre les quartiers et les autres espaces libres avoisinantes. C’est l’espace « enfilade » qui est l’élément définissant le volume de chaque appartement, à savoir un espace généreux linéaire faisant la jonction entre toutes les parties d‘un appartement comme le ferait une colonne vertébrale. Comme les espaces enfilade dans les grands volumes construits sont clairement définis, les appartements s’orientent de deux cotés au moins et offrent des perspectives multiples et variées. Du fait de son orientation l‘espace enfilade souligne la vue au loin en dépit de la proximité entre les immeubles, générant ainsi et par ailleurs une plus-value pour les appartements qui sont orientés vers l‘espace intermédiaire.